Croyances

PROPHÈTES, PROPHÉTIE. 

Selon les Écritures.

Au nom de DIEU, Allaha,
Le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux !

Louange à Allah, Seigneur des mondes, Prière et Paix sur Ses messagers et Ses prophètes, et sur tous ceux qui suivent Sa guidée !


Le Possesseur des deux Cornes, le Bicornu,(ذو القرنين)"
Roi universel en son temps. L'Homme du salut.


Sujet. L'histoire de l'homme  aux deux cornes (ذو القرنين) dans les Ecritures. Etude corano-biblique.

Parmi les grands rois des nations, il faut citer le "Possesseur des deux Cornes" ou le "Bicornu"(ذو القرنين). Que sait-on de lui, sur lui ? Pas grand chose, dirons-nous, sinon que son royaume s'étendait sur l'ensemble de la Terre. Qu'il devra construire une muraille d'airain pour empêcher les nuisances mortelles du peuple de Gog et Magog... Qu'il recherchait la "source de la vie"... Qu'il mourra comme un simple homme, mais que son souvenir perdurera.
   Cette muraille aura-t-elle une relation avec la fin du monde ? Et le peuple de Gog et Magog fait-il partie des signes de la fin des temps ? 

"Le Possesseur des deux Cornes, le Bicornu"

- ذو القرنين

 

   Point de divinité[1] excepté Allah[2] le Très Haut. Que les meilleures salutations[3] soient sur les prophètes et messagers divins dont le Sceau de la Prophétie[4].

   La sortie de Gog et Magog.

  Leur sortie coïncidera avec la destruction de la barrière. Cette barrière qui empêchait ces derniers de se répandre sur la Terre. Sont-ils sortis, la communauté mohammadienne sera dans l’angoisse. Mais au Messie fils de Marie, qui sera avec eux, de les rassurer.

   Selon Nawâs fils de Sam'ân (que Dieu l'agrée !) le Prophète (sur lui Prière et Paix !) a dit : (…) Entre-temps, Dieu enverra le Messie[5], le fils de Marie (sur lui Prière et Paix !), qui descendra sur le minaret blanc à l’est de Damas, vêtu de deux pièces d’étoffe de couleur, les mains posées sur les ailes de deux anges[6]. Quand il baissera la tête, elle ruissellera et quand il la relèvera, il s’en écoulera des grains d’argent pareils à des perles[7]. Tout mécréant[8] qui sera exposé à son souffle périra[9], et son souffle portera en ce jour aussi loin que le regard ! Il cherchera l’Antichrist, finira par l’atteindre à la porte de Loudd, et le tuera. Puis Ichoua’ (Jésus) se rendra auprès d’un peuple que Dieu aura préservé de l’Antichrist. Il leur essuiera la face et les entretiendra de leur place au Paradis.

   Description de ce que vivront les Croyants soumis de cette époque.

   D’après Abou Horairah (que Dieu l'agrée !) ; le Messager de Dieu (sur lui Prière et Paix !) a dit :

   « Certes Gog et Magog creusent chaque jour[10], mais quand ils sont sur le point de voir le jour, leur chef leur enjoint de cesser pour revenir le surlendemain. Pendant la journée, Dieu restaure la muraille qui revient plus solide que jamais[11]. Quand l’heure sonnera et que Dieu aura décidé de les envoyer contre les hommes, ils creuseront la muraille et, comme l’accoutumée, leur chef leur ordonnera de cesser leur travail au lever du jour. Mais le lendemain, ils la retrouveront telle qu’ils l’avaient laissée la veille. Alors ils la perceront et fondront sur les hommes ; ils assècheront les eaux et les gens se protègeront d’eux en s’abritant derrière des forteresses. Ils lanceront leurs flèches contre le ciel, qui leur reviendront maculées de sang. Ils diront : « Nous avons écrasé les habitants de la terre et triomphé de ceux des cieux ! Alors Dieu leur enverra une vermine à la nuque qui les tuera. L’Envoyé de Dieu (sur lui Prière et Paix !) dit [ensuite] : « Par Celui qui tient mon âme en Sa main ! Les animaux deviendront gras et seront pleins de gratitude, tant ils mangeront de leur chair. » (Rapporté par le fils de Mâdjah).

   La Montagne de Toûr, refuge et terre des Croyants soumis.

   Selon Nawâs fils de Sam'ân (que Dieu l'agrée !), le Prophète (sur lui Prière et Paix !) a dit : "Sur ces entrefaites Dieu inspirera à Ichoua’ (le Messie) : "J’ai libéré certains de Mes esclaves que nul n’est en mesure de combattre. Abrite Mes esclaves sur la montagne[12]. Dieu enverra alors Gog et Magog qui déferleront [venant de] tous côtés[13]". Leur avant-garde passera par le lac de Tibériade qu’elle assèchera en totalité. Puis leur arrière-garde y passera également et constatera : "il y avait ici de l'eau".

   Enfin, Ichoua’ (Jésus), le Prophète de Dieu, sera assiégé avec ses compagnons. Leur situation sera telle qu’une tête de taureau aura plus de valeur à leurs yeux que cent dinars pour l’un de vous en ce jour même. Alors Ichoua’ (Jésus), le Prophète de Dieu, et ses compagnons invoqueront Dieu (exalté soit-Il !) avec ferveur et Il leur enverra des oiseaux ayant un cou semblable à un cou de chameau, qui les emporteront et les déposeront où il plaira à Dieu. Puis, Il (exalté soit-Il) enverra une pluie abondante qui n’épargnera ni tente ni maison et Il lavera la terre qu’Il laissera tel un miroir, puis Il commandera à la terre : Fais pousser tes fruits et redonne tes bénédictions[14].

   Conclusion.

   C’est le divin Créateur Lui-même qui détruira ce peuple de monstres, carnivores, barbares. Secundo : A l’inverse des commentaires et prétentions du monde biblique dont gens de la Synagogue, on remarquera à travers ces paroles citées ci-contre ; que Gog et Magog seront accompagnés d’aucun peuple de la Terre lors de leur sortie. Ils seront seuls et surtout voudront commettre le mal sur terre. Ils ne pourront approcher en aucun cas le Qoûds. Mais à cette époque aucun homme de la Bible ne pourra les voir. Ils auront été anéantis lors du combat entre les gens du FAUX-MESSIE ET du VRAI-MESSIE. C’est là la vraie guerre attendue à la fin des temps[15]. Troisièmement : Les témoins oculaires, les vrais, ne seront-ils pas le ‘Peuple de Dieu’, c’est-à-dire la Communauté sainte[16] : la Communauté mohammadienne ? N’en déplaise aux critiques, ergoteurs, opposants et adversaires de la Religion divine !

   La Délivrance. Pour qui et comment ? Les prétentions du monde toranique.

   A entendre ce qui suit, la guerre entre Gog et Magog sera ‘la guerre après laquelle le peuple juif sera sauvé pour ne plus être asservi’ ! Nous avons vu que les gens de la Torah de l’époque suivront un roi dénommé le messie(roi-oint). Après son combat avec le fils de Marie (sur lui la Paix !) qui verra sa défaite et la défaite totale de ses troupes ; aucun membre de ses troupes ne verra Gog et Magog, car tous auront péris. La fin du FAUX-Messie et de ses troupes, la fin de Gog et Magog, verra une ère messianique tant attendue. Elle marquera ce changement radical dans "l’Histoire de l’Humanité".

   Messianisme.

   Concernant le rôle messianique[17] du Messie fils de Marie dans l’Islam traditionnel, les exégètes classiques[18] se fondent notamment sur le verset[19] suivant :

   "Il n'y aura personne, parmi les gens du Livre, qui n'aura pas foi en lui avant sa mort. Et au Jour de la Résurrection, il sera témoin contre eux." (Coran IV 159)

   pour expliquer que la mission du Messie commencera à partir de Damas (Châm – Syrie) où il redescendra du ciel, le Messie trouvera et détruira l'Anti-christ en Palestine à la porte de Lod sa mission de Messie commencera en Palestine pour devenir Universelle ; "Le lion va cohabiter avec l'agneau sans l'attaquer, les enfants vont jouer avec les serpents sans se faire mordre".

   Le Prophète (sur lui Prière et Paix !) a dit : "Les Prophètes sont d'un père unique, mais de mères différentes[20] et leur religion est unique[21]. Nul n'est en droit de se réclamer de Ichoua’[22] fils de Marie[23] que moi-même, car entre lui et moi il n'y a aucun prophète. Si vous le voyez, sachez le reconnaître[24] : il est trapu, le teint rose clair, vêtu de deux pagnes teints en jaune, la tête ruisselante sans qu'elle soit mouillée ; il tuera le porc[25], brisera la croix[26], répandra l'argent et Dieu fera périr en son temps toutes les religions à l'exclusion de l'Islam[27]. Il tuera le Messie de l'égarement[28], le borgne menteur, et la paix se répandra sur terre si bien que les lions iront paître avec les chameaux, les léopards avec les vaches et les loups avec les agneaux. Les enfants joueront avec les serpents sans se faire de mal. Puis il mourra et les [Croyants] Soumis feront pour lui la prière mortuaire et l'enterreront[29]."

   Conclusion. La venue du Messie, fils de Marie (sur lui la Paix !) sur terre est vraiment importante. Contrairement aux gens de la Bible, dont ceux de la Synagogue, son rôle ne saurait être minimisé ou absent de la pensée humaine. Il apparaîtra comme une délivrance pour les gens de l’Islam de son époque. Gog et Magog n’auront pu atteindre leur objectif. Enfin, le Millénarisme[30] ne saurait être.

   Que le Seigneur des mondes nous guide tous dans ce qu'Il aime et agrée !

اللهم صل على الحبيب المصطفى والنبي المرتضى صاحب الحوض المورود في يوم شاهد ومشهود


[1] Le Créateur des cieux et de la terre est donc la seule et véritable divinité qu’on adore et qu’on se doit d’adorer véritablement.
[2] En langue arabe, Allah. En hébreu, ïl. Nom divin, il est employé couramment pour les gens de l’Évangile de langue arabe. En français, le terme Dieu est compris généralement, non comme un Nom divin, mais plutôt comme signifiant l’Etre-Suprême, le Créateur et Maître de l’Univers.
[3] Formules d’eulogies comme : que Dieu prie sur lui, l’agrée, lui fasse miséricorde, etc., formules propres à  l’Islam traditionnel. Les exégètes interprètent la « prière » divine comme étant un octroi de Sa miséricorde et la « prière » angélique comme une demande de pardon pour les créatures. 
[4] Soit : Ahmad-Mohammad, fils d’Abd Allah, (...) fils d’Ismaël, fils d’Abraham  (sur eux la Paix !). Pour l’Islam traditionnel, il est le Sceau de la Prophétie, le Sceau des prophètes et messagers divins.
[5] Le Messie : de l'hébreu: מָשִׁיחַ - mashia'h, araméen meshi'ha משיחא, arabe Masih المسيح.
[6] Preuve qu’il est un simple homme, non un dieu ou le fils de celui-ci.
[7] Description de sa beauté. Description qui n’existe nulle part chez les gens de l’Evangile. Ils ne disposent de lui  que ce les gens de la Synagogue ont bien voulu leur laisser.
[8] En lui : prophète et messager de Dieu…
[9] Dans la Bible : « Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il écrasera par l’éclat de son avènement » (2 Thessaloniciens 2:8). « Que personne ne vous séduise d’aucune manière ; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vue paraître l’homme impie, le fils de la perdition… » (2 Thessaloniciens 2:3).
   Aussi a-t-on dit : “Ce verset annonce la fin de l’homme impie. Celui qui se révéla quand fut ôtée la puissance de la Rome impériale, continuera jusqu’à ce qu’il soit détruit par le souffle de la bouche de Christ et par l’éclat de son avènement. Ce verset fait incontestablement allusion au second Avènement de Christ. Le Seigneur prédit la destruction du règne de l’homme impie : la Parole du Seigneur le réduira à rien. Au dernier jour, il sera complètement et définitivement anéanti. Dès maintenant, ce verset proclame le triomphe de l’Évangile.” (L'Anti-Christ dévoilé, par Richard Bennett)
   Nous dirons : 1) Ce verset annonce bien la fin de l’homme impie. 2) Ce verset fait incontestablement allusion au second Avènement de Christ. 3)  Le Seigneur prédit la destruction du règne de l’homme impie. Au dernier jour, il sera complètement et définitivement anéanti. Dès maintenant, ce verset proclame le triomphe du Coran et non celui de l’Evangile. Ne pas confondre !
   L’apôtre y reprend la vérité proclamée par le Seigneur en Esaïe 11:4 : « Mais il jugera les pauvres avec équité, et il prononcera avec droiture un jugement sur les malheureux de la terre ; il frappera la terre de sa parole comme d’une verge, et du souffle de ses lèvres il fera mourir le méchant ». Ce verset s’adresse non au Messie mais au sceau de la Prophétie (sur eux la Paix !). Ne pas confondre !
   Enfin, le terme grec traduit par « Anti-Christ » ne signifie pas seulement « celui qui s’oppose à Christ », mais plus particulièrement « celui qui se substitue à Christ ». Celui prétend s’approprier des prérogatives divines, qui cherche à usurper la puissance de Christ, et sa situation de Prophète. Le « pouvoir suprême et plénier » appartient exclusivement à Dieu Seul non à l’Homme fait Dieu, au Christ Jésus du monde de l’Evangile. Ne pas confondre !
   Celui qui se substitue au Messie fils de Marie (sur lui la Paix !). Exemple : Suivant le fils de Samoura, le Prophète (sur lui Prière et Paix !) avait l’habitude de dire : « L’Anti-Christ apparaîtra, borgne de son œil gauche qui sera recouvert d’une corne épaisse ; il guérira l’aveugle-né et le lépreux et ressuscitera les morts (Satan apparaissant sous l’apparence du mort). Ensuite il dira aux hommes :
   - Je suis votre Seigneur. Celui qui confirmera en disant :
   - Tu es mon Seigneur, sera victime de la sédition, mais celui qui dira :
   - Mon Seigneur est Dieu, et cela jusqu’à sa mort sera préservé des troubles qu’il [l’Anti-Christ] suscitera et des châtiments qu’il infligera. Il demeurera sur terre autant que Dieu le veut, puis Ichoua’ (le Messie) apparaîtra à l’Occident [Damas], confirmant les propos de Mohammad et professant l’Islam : il tuera l’Anti-Christ et ce sera [ensuite] l’échéance de l’Heure [des Comptes].
   Conclusion. Il usurpe donc la place du Messie fils de Marie (sur lui la Paix !) et ses prérogatives : loin d’être son représentant véritable, il est son plus grand adversaire. De même que le Messie fils de Marie faisait l’ensemble de ses miracles avec la permission de son Seigneur (Coran III 49), de même l’homme impie (l’Anti-Christ) agit, par contre, pour le compte de Satan, qui se sert de lui pour accomplir ses buts. C’est pourquoi le texte biblique déclare que l’homme impie vient « par la puissance de Satan ».
   On voit donc que le dessein de Satan est d’installer son propre agent humain dans la place qui revient à Messie fils de Marie (sur lui la Paix !) à la fin des temps. Aussi a-t-on dit :
   “Le verset 4 précise quel est son objectif : « lequel s’oppose et s’élève contre tout ce qui est nommé Dieu, ou qu’on adore, jusques à être assis comme Dieu au temple de Dieu, voulant se faire passer pour un Dieu ». (…) Le verset 9 décrit la mise en œuvre du plan satanique : « L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes, et de prodiges mensongers. » À l’homme de péché doit s’attacher une puissance, ainsi que toutes sortes de signes et de prodiges mensongers, « avec toutes les séductions de l’iniquité » (15).”
   Le deuxième nom de ce personnage (dans la Bible), « le fils de la perdition » indique également, comme il est dit, l’objectif et l’intention de l’homme impie. C’est un Judas dont la venue s’accompagne, « par la puissance de Satan », de « prodiges mensongers ». Ceux qui se soumettent à lui sont en proie à « une puissance d’égarement ». C’est que pour leur part, ils n’ont « pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés » ; ils ont au contraire « pris plaisir à l’injustice ». S’opposant à Dieu et Ses Ecritures, Ses messagers... Et Dieu est plus Savant !
[10] La muraille construite par le Bicornu (Dzou-l-qornain).
[11] Cette ‘Muraille’ : un signe pour les mondes ! Et au divin Créateur de montrer à Ses créatures Sa science et Sa Toute-puissance !
[12] Montagne de Tor en Terre sainte ou à Madian, selon les commentateurs, comme vu.
[13] de toute hauteur. Se précipiteront de chaque hauteur, ils dévaleront (déferleront) des 2 hauteurs des montagnes, de ces 2 contrées de l’orient et de l’occident.
[14] Autre variante : Le Prophète (sur lui Prière et Paix !) a dit concernant le fils de Marie (Ichoua’ -'Issa fils de Mariam (sur lui la Paix !)), après que le FAUX-MESSIE soit tué :
 « Quand Dieu révélera à Ichoua’ (le Messie) : « Je viens de faire sortie des êtres que nul ne pourra combattre (les peuples de Gog et Magog). Mets Mes esclaves à l’abri de leur mal sur le mont Tor. ». Ensuite Dieu enverra Gog et Magog qui déferleront de toute hauteur. Leurs avant-gardes passeront par le lac de Tibériade et boiront toute son eau. Quand leurs arrière-gardes passeront par là, elles diront : « Il y a eu de l’eau ici jadis. » Ils continueront à voyager jusqu’à ce qu'ils s'arrêtent à la montagne d'Al-Khamar, qui est le mont de a Maison de Sainteté (Bait-ul-Maqdis). Alors ils diront : ' nous avons tué ceux sur la terre, venez, allons tuer maintenant ceux dans le ciel. ' Ils commenceront à jeter leurs flèches vers le ciel et Dieu leur renverra leurs flèches,  enduites de sang.  Ichoua’ (Jésus) sera assiégé avec ses compagnons. A ce moment un seul bœuf vaudra pour l’un d’eux mieux que cent dinars de votre époque. Ichoua’ (Jésus) et ses compagnons prieront Dieu le Très Haut qui suscitera chez leurs ennemis ces vers qui infestent parfois le nez des troupeaux. Ces vers s’accrocheront à leurs cous et les dévoreront. Ils périront comme un seul homme. A ce moment Ichoua’ (Jésus) et ses compagnons redescendront dans la plaine. Ils n’y trouveront pas la place de la paume de la main qui ne soit pleine de leur charogne infecte. Ichoua’ (Jésus) et ses compagnons invoqueront alors Dieu le Très Haut qui enverra des oiseaux gigantesques, ayant des cous pareils à ceux des chameaux de Khorasan. Ces oiseaux emporteront ces immondices là où Dieu voudra. »
[15] Contrairement à l’idée faussement répandue par les gens de l’Evangile, l’époque messianique, la vraie sera non lors du premier avènement Messie fils de Marie (sur lui la Paix !), mais uniquement lors de son ‘retour’ du Paradis sur terre. Ne pas confondre ! 
[16] En hébreu : kahal kadosh. Le monde de l’Evangile revendique aussi cette appellation.
[17] La compréhension généralement admise du mot "Messie" a peu, sinon rien, à voir avec la compréhension biblique du Christ (évangélique) ou Mechiha (toranique). Le déroulement futur de ses évènement est différent de celui proposé par le monde biblique (toranique + évangélique).
   On a dit : Tant la victoire israélienne de 1967 que l'occupation et la réunification de Jérusalem furent vite interprétées par ces Juifs chrétiens comme un « signe des temps » particulièrement fort. Cet événement précéderait la seconde venue de Jésus et l'instauration de son règne de mille ans à Sion, à l'issue de la guerre finale de Gog et Magog. Jérusalem deviendra alors le centre du monde et la promesse divine à Abraham, Isaac et Jacob sera vraiment réalisée. Durant mille ans, la paix et la tranquillité marqueraient le règne du Messie. Viendra ensuite une quatrième guerre mondiale et enfin apparaîtront « une terre nouvelle et des cieux nouveaux ». Avec le millenium et les guerres de la fin des temps, suivis de la transformation de la terre et des cieux, nous sommes dans l'apocalypse. (André Paul, Le Messie et le messianisme - Clio - Voyage Culturel)
   Quand ‘messianisme’ rime avec ‘christologie : Pendant longtemps, l'étude du phénomène messianique a été l'apanage quasi exclusif de la christologie, c'est-à-dire d'une théologie appliquée au personnage central du christianisme tenu et retenu, sinon exclusivement du moins archétypiquement, pour le Messie. (MESSIANISME - Encyclopédie Universalis)
[18] Exemples : Tabarî, Qortobî, etc.
[19] A propos de ce verset, ‘Abd Allah fils d’Abbas fit le commentaire suivant : « Il fait allusion au retour de Ichoua’ (Jésus) [à la fin des temps] (Firyâbi, ‘Abd fils de Homayd, Hakîm).
   Et cet autre : « Quand Ichoua’ (Jésus) sera envoyé [à la fin des temps], il y aura des gens du Livre (Bible) qui croiront en lui. » (fils de Jarîr ainsi que le Dourr al-manthoûr)



Point de divinité, de dieu que Dieu !
« Vulnerant omnes, ultima necat. »
Nous ne le dirons jamais assez.
Explicit totus liber.

*Droits de reproduction et de diffusion réservés ; © Le Carrefour de l’Islam
  Usage strictement personnel. L'utilisateur ne peut traduire, exporter, publier tout document du site sans autorisation préalable. L’utilisateur du site reconnaît avoir pris
connaissance du droit d’usage, en accepter et en respecter
    les dispositions.
         Politique de confidentialité du site.


Retour au menu

Copyright © 2001 Le Carrefour de l'Islam. Tous droits réservés.
Cette page a été mise à jour le
28/01/21 .