Histoire sainte toranique, biblique.

ALLIANCE, ENGAGEMENT, PACTE. 

Selon les Écritures.

Au nom de DIEU, Allaha
Le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux !

Louange à Allah, Seigneur des mondes, Prière et Paix sur Ses messagers et Ses prophètes, et sur tous ceux qui suivent Sa guidée !


L’« alliance entre les morceaux » (ברית בין הבתרים).


   Point de divinité[1] excepté Allah[2] le Très Haut. Que les meilleures salutations[3] soient sur les prophètes et messagers divins dont le Sceau de la Prophétie[4].

   Suite Page 8

« Seigneur ! montre-moi comme Tu revivifies les morts ».

   Quand nos chemins se séparent pour jamais se rencontrer.

    Le chemin des gens de la Synagogue et de la Torah, c’est de tout faire remonter à Melchisédech en mettant de côté le prophète Avraham, ses droits. Ainsi, et selon eux, tout doit remonter à Sem fils de Noé personnage qu’ils vénèrent tout spécialement et dont ils font remonter leur nationalisme, leur origine, leur fierté, leur xénophobie, leur négationnisme. Leur chemin sera alors et aussi : les sacrifices et ce qu’ils représentent à leurs yeux.
   Nous avons vu que le prophète Avraham (sur lui la Paix !) n’a rien à voir, de près ou de loin : 1) avec les sacrifices mentionnés par les rabbanim dans ce récit. Pareils sacrifices ne concerneront que ses petits enfants après leur sortie d’Égypte, et surtout après la Révélation de la Torah au prophète Mochè (sur lui la Paix !). 2) Que les exils, destruction de Temples, de Jérusalem… le peuple d’Israël les connaîtra par la Révélation de la Torah uniquement car mentionnés noir sur blanc dans la Torah originelle (Coran XVII 2-8). 3) Avec le doute sur son Seigneur, sa religion, Ses dons et bienfaits à son égard. 4) Que d’avoir un enfant futur de sa semence, une terre pour ses héritiers, n’était pas ses derniers soucis. Les Prophètes ne laissant aucun bien matériel à leurs progénitures. Il savait que la Terre, la Terre de Canaan en particulier, lieu de son asile ; avait un Héritier et un Possesseur véritable : le divin Créateur. Et qu’elle sera l’héritage de qui Il veut d’entre Ses créatures ! Avec Hagar, il aura un enfant béni[5] : Ismaël (sur lui la Paix !). Puis, après la visite des Anges, il apprit qu’il aurait un fils Isaac[6] et après lui un petit-fils prophète du nom de Jacob (Coran XI 71 ; XXI 72) et un frère jumeau : Ésaü. Avec sa troisième femme Kétoura[7], il aura six enfants. Ce qui signifie qu’un nombre important d’enfants et de petits-enfants[8] pourront se réclamer être héritiers légaux de la terre de Canaan[9].  
   Le chemin des gens de l’Évangile, à travers Paul[10], est semblable en tout point au chemin des gens de la Synagogue et de la Torah[11]. Ainsi à eux de tout faire remonter à Melchisédech[12]. Avraham se voit là aussi relégué au second plan bien qu’on dise, au passage, qu’il est le “père spirituel” des croyants[13]. Tout cela étant l’œuvre de Paul. Lequel invite, au passage, à donner plus d’importance à la Jérusalem d’en haut[14] que celle d’en bas et son Temple[15].

   Le chemin de l’Islam traditionnel.

   Le chemin de l’Islam traditionnel est avant tout de restituer Avraham (sur lui la Paix !) dans ses droits élémentaire lesquels ont été lésés par le monde biblique (toranique & évangélique). Ainsi, il est plus qu’un Patriarche, il est un prophète de son Seigneur qui mettra au monde de nombreux prophètes après lui. Il est le Père des Prophètes (sur eux la Paix !), et c’est lui qui donnera le nom de "Soumis" aux gens de l’Islam (Coran XXII 78). Enfin, il se voit devenir l’Ami intime de son Seigneur. Secundo : Comme prophète il n’avait pas droit à l’erreur. Ce qui signifie qu’il n’était pas un homme du doute et qu’il n’existait pas en son cœur contrairement aux textes toraniques et commentaires et légendes des rabbanim. Troisièmement : Comme prophète il n’avait aucun souci concernant un éventuel héritage, une terre éventuelle pour ses successeurs. Le moment venu, il savait que son Seigneur lui inspirerait les paroles qu’il fallait. Et cela sera, non en Terre sainte non au Châm, à Canaan, comme le prétendent à tort le monde toranique ; mais à Makkah, en Arabie. Au moment précis où il laissera là une partie de sa semence, de sa descendance : Hagar et leur fils Ismaël (sur eux la Paix !). D’où son invocation : Coran II 126-129. Qu’on en juge :

35. Et [Et souvenez-vous] quand Abraham dit : " Ô mon Seigneur, rend cette cité[16] sûre, et préserve-moi ainsi que mes fils[17] de l'adoration des idoles[18].
36. Ô mon Seigneur, en vérité, elles ont égaré beaucoup de gens. Quiconque me suit[19] sera de moi[20] [mais] qui me désobéit...[21] c'est Toi, le Pardonneur, le Très Miséricordieux[22] !
37. Ô notre Seigneur, j'ai établi une partie[23] de ma descendance[24] dans une vallée[25] dépourvue de plantes[26], près de Ta Maison sacrée[27]. - Ô notre Seigneur - afin qu'ils accomplissent la Prière[28]. Fais donc que se penchent vers eux les coeurs d'une partie[29] des gens. Et nourris-les de fruits[30]. Peut-être seront-ils reconnaissants ?
38. Ô notre Seigneur, Tu sais, vraiment, ce que nous cachons et ce que nous divulguons[31] : - et rien n'échappe à Dieu, ni sur terre, ni au ciel !
39. Louange à Dieu, qui en dépit de ma vieillesse, m'a donné Ismaël et Isaac[32]. En vérité, mon Seigneur entend l’invocation[33].
40. Ô mon Seigneur ! Fais-moi établissant la Prière[34] ainsi qu'une partie de ma descendance[35].  Ô notre Seigneur, exauce mon invocation[36] !
41. Ô notre Seigneur, pardonne-moi, et à mes père et mère[37] et aux croyants[38], le jour où se dressera le compte[39]. » (Coran 14 35-40).

   Ici, le lecteur se trouve transporté en une terre qui est autre que celle du Châm, de Canaan. Il va découvrir une partie de l’Histoire sainte que les gens de la Bible ont volontairement censurés de la Bible, de leurs Écritures. Et là on découvre beaucoup de choses sur Avraham (sur lui la Paix !) et une partie de sa famille en Terre d’Arabie restée jusqu’alors inconnue.
   Premièrement : On nous parle d’une terre qu’une partie de sa famille va hériter jusqu’à la fin du monde : La Terre sainte à Makkah et ses alentours. Et depuis sa création, le Fils d’Ismaël et l’Arabe sont restés sur cette terre. Tel n’a pas été le cas des Fils d’Israël[40].
   Deuxièmement : On nous parle d’une ville sainte Makkah. Ville protégée depuis sa création par son Seigneur. Tel n’a pas été le cas de la Ville d’Ïl[41], du Qoûds, de Kedesha, Jérusalem. Ville rasée par deux fois, détruite de fond en comble (Coran XVII 2-8). La cause : les péchés des Fils d’Israël.
   Troisièmement : On nous parle d’une Ville sainte établie en un lieu désertique, Mère des cités. Tel n’est pas (n’était pas) le cas de la Mosquée de Salomon[42] au Qoûds, lieu et terre agricole.
   Quatrièmement : On nous parle d’une Maison de Dieu, première Maison[43] établie par son Seigneur comme Lieu de direction des prières, Lieu de Pèlerinage et de visites[44], d’un Lieu enfin saint et Sacré. Lieu du Monothéisme abrahamique. Et tout cela sur demande[45] du prophète Abraham (sur lui la Paix !), et à son Seigneur de répondre favorablement à son invocation. Tel n’est plus le cas de la seconde Maison de Dieu au Qoûds, à Kedesha, la Mosquée de Salomon. Après les années 69/70[46] qu’en restera-t-elle ?
   Que conclure ? Pour le scribe falsificateur de l’Histoire sainte des Fils d’Israël, ayant l’original de la Torah entre les mains ; il lui suffira simplement de changer[47] les lieux et les noms[48] ! Et on y verra que du feu ! Ceci pour les gens de l’époque mais surtout pour les générations à venir[49] ! Ne l’oublions pas, les Écritures bibliques resteront l’apanage des Dignitaires religieux[50] pendant des siècles : Le grand public n’y aura pas accès ! Tel ne sera pas le cas des gens de l’Islam[51] !   (à suivre)

   Que le Seigneur des mondes nous guide tous dans ce qu’Il aime et agrée !


[1] Le Créateur des cieux et de la terre est donc la seule et véritable divinité qu’on adore et qu’on se doit d’adorer véritablement.
[2] En langue arabe, Allah. En hébreu, ïl. Nom divin, il est employé couramment pour les gens de l’Évangile de langue arabe. En français, le terme Dieu est compris généralement, non comme un Nom divin, mais plutôt comme signifiant l’Etre-Suprême, le Créateur et Maître de l’Univers.
[3] Formules d’eulogies comme : que Dieu prie sur lui, l’agrée, lui fasse miséricorde, etc., formules propres à  l’Islam traditionnel. Les exégètes interprètent la « prière » divine comme étant un octroi de Sa miséricorde et la « prière » angélique comme une demande de pardon pour les créatures. 
[4] Soit : Ahmad-Mohammad, fils d’Abd Allah, (...) fils d’Ismaël, fils d’Abraham  (sur eux la Paix !). Pour l’Islam traditionnel, il est le Sceau de la Prophétie, le Sceau des prophètes et messagers divins.
[5] Puisque de lui naîtra la meilleure créature du divin Créateur, le sceau de la Prophétie, le Prophète Ahmad (sur lui Prière et Paix !).
   Selon le monde toranique : Les deux aspects d’Ismaël, son aspiration à la liberté, et sa proximité de la Providence divine sont définis dans l’avenir que l’ange lui prédit : « Il sera un homme sauvage »
Sauvage du côté maternel , la passion de l’indépendance et la soif de la liberté ; et homme du côté paternel, aspiration à la perfection humaine. Cette différence provient aussi de la différence de caractère entre Sarah et Hagar. D’un côté une vie disciplinée et organisée et de l’autre une existence sauvage et rude, insoumise et violente. (techouvot.com)
   En vérité, combien le Saint et Seigneur d’Israël et des mondes, Allaha, est au-dessus de ce qu’ils décrivent et Lui associent !
   Nous dirons : Cette différence provient de la différence de foi entre Sarah et Hagar. D’un côté une femme qui doute devant l’annonce d’enfant de la part de son Créateur (Coran XI 72) et de l’autre une Dame qui croit en l’Invisible et qui croit sincèrement que son Seigneur ne L’abandonnera pas dans le désert de Pharan, elle et son fils.
[6] Selon les gens de la Torah : 2048 Naissance d'Itshak. Abraham circoncit son fils Itshak et offre un grand festin auquel assistent les grands de l'époque: Chem- Eber-Abimelekh.
2085 Abraham reçoit l'ordre de sacrifier son fils ….. Itshak âgé de 37 ans. Apprenant que son fils avait été sur le point d'être immolé Sarah rendit l'âme.
Elle fut enterrée dans la caverne de Makhpéla. (techouvot.com)
   Nombreuses anomalies : Sem fils de Noé assiste au festin d’Avraham ! Le sacrifié à 37 ans ! Sarah rendit l'âme ! Etc. Tout cela ne sont que contes, légendes des rabbanim.
[7] Pour les rabbanim kétoura, Quetourah = Hagar. Ce qui est faux. Un mensonge de plus à mettre à leur compte. Pour l’exégète, l’historien et le commentateur coranique, Hagar n’aura qu’un enfant : le prophète Ismaël (sur lui la Paix !). Kétoura, troisième épouse d’Avraham lui donnera 6 garçons (Cf. Torah. Gen. 25 1).
   Pour le monde de la Torah : En 2033 Hagar qui était une princesse égyptienne devient servante de Sarah (mieux vaut être une servante dans la maison d'Abraham que maîtresse dans une autre).
Sarah voyant qu'elle ne pouvait avoir d'enfants persuade Abraham de prendre Hagar pour procréer. En 2034 naissance d'Ismaël.
En 2047 Abraham est circoncis à l'âge de 99 ans et son fils Ismael à l'âge de 13 ans.
   Abraham était âgé de 137 ans. Il vécut encore 38 ans.
Abraham prit une autre épouse Kétoura (qui n'est autre que Hagar) et il entreprit de former de nouvelles générations d'enfants pour porter le message divin aux populations païennes.
En 2123 Abraham mourut, rassasié de jours; il fut enterré dans la caverne de Makhpéla. (techouvot.com)
   Selon Jacob ben Isaac : (Gen. 25 :5) : Hagar s’appelait Quetourah car ses actions étaient belles comme l’encens. Pourtant, Rachi écrit dans un passage précédent : Hagar retourna dans le temple des idoles. L’explication est : elle se repentit et alors on la nomma Quetourah. (Op. cit.).
   En vérité, combien le Saint et Seigneur d’Israël et des mondes, Allaha, est au-dessus de ce qu’ils décrivent et Lui associent !
[8] Il faudra compter : 1) les Fils d’Ismaël ; 2) les Fils de Jacob ; les Fils d’Esaü, lesquels sont jumeaux et Fils d’Isaac ; 3 les Fils de Kétoura : Zimrân, Yokchân, Medân, Midyân, Yichbak et Chouah. (Torah. Gen. 25 1). Ce qui fait beaucoup de monde lequel sont tous des sémites sans exception. Ce monde sémite que les gens de la Synagogue et de la Torah, gens de l’Évangile (gens se réclamant de Paul), refusent obstinément de reconnaître. Reconnaître un droit de regard sur la Terre de Canaan. Et pour cela, le monde de la Torah et ses alliés : gens d’Hiram, partie des gens de l’Évangile, sont prêts de mettre à feu et à sang la Terre de Canaan. En dehors de toute logique et de tout droit, note l’observateur. D’où depuis le démantèlement de l’Empire ottoman ces guerres à répétition dans cette partie du monde. Et en aucun cas au nom du saint NOM ! N’en déplaise aux critiques, aux ergoteurs, aux opposants et adversaires de la Religion divine : la Soumission !
[9] Concernant Ismaël, pour le monde de la Torah : Par la circoncision même partielle d’Ismael, D’ lui accorda de régner sur la terre d’Israel tandis qu’elle fut longtemps désertée …mais au terme de l’évolution historique, les fils d’Ismael livreront des guerres féroces sur terre, sur mer et proche de Jerusalem. La conflagration mondiale qu’elles provoqueront, conduira finalement à l’avènement de l’ère messianique.
Pour Rachi, le grand soucis d’Israel face à Ismael est d’arriver à avoir assez de mérites pour arriver à avoir suffisamment de mérites pour arriver à vaincre Ismael. Si nous voulons vaincre nos ennemis arabes, ne nous faisons pas d’illusions , la seule méthode valable consiste à nous tourner vers la Thora. (techouvot.com)
   « l’avènement de l’ère messianique » avant la fin du monde comprend : 1) La présence du Mahdi Commandeur des Croyants soumis, sa capitale : le Qoûds, Jérusalem. 2) Des guerres éclateront avec les Roûm représentants du monde de l’Evangile. Constantinople – Istanbul sera reprit. Ces guerres s’étendront jusqu’à Alep. 3) La présence du FAUX-MESSIE (que les gens de la Torah prendront pour être le « roi-oint » attendu). Il rassemblera autour de lui, des quatre coins du monde, les Yéhudim et autres gens lui ayant prêté allégeance pour monter à Jérusalem. 4) Descente des Cieux et présence du Messie fils de Marie qui rejoindra le Mahdi et les Croyants soumis qui seront encerclés par les troupes du FAUX-MESSIE au Qoûds, Kedesha, Jérusalem. 5) Défaite du FAUX-MESSIE et de ses troupes. Elles seront anéanties jusqu’au dernier. Course poursuite alors entre le fils de Marie et le FAUX-MESSIE. Rattrapé à la Porte de Lod (Jérusalem), le FAUX-MESSIE sera mis à mort par la main du fils de Marie. 6) Sortie de Gog et Magog. Par l’invocation du fils de Marie, ils seront détruits jusqu’au dernier. 7) Avènement de l’ère messianique. Les gens de la Bible ayant été anéantis, ne goûteront pas cette ère.
   Les évènements futurs vus par le monde toranique : "Malbim explique: “Longtemps avant la délivrance, une partie des exilés se réunira à Jerusalem, et après cela seulement aura lieu la guerre de GOG et MAGOG, et alors…. commencera le rassemblement des exilés”.
Le Malbim explique encore sur la prophétie de ZAKHARIA: “Voici que Je vais faire de Jerusalem une amphore donnant le vertige à tous les peuples alentour; même pour ce qui est de YEHOUDA , il sera là quand Jerusalem sera serrée de près”.
A la fin des temps se rassembleront les troupes de Gog et Magog formés des nations d’Edom (Essav) et d’Ismael vers Jerusalem, mais ils feront la guerre entre eux et Hachem interviendra pour les juger sur les méfaits qu’ils ont commis contre Israel lors de la destruction du TEMPLE et pendant l’exil. PUIS, ILS SE RETOURNERONT CONTRE ISRAEL." (techouvot.com)
  Ne correspond en rien à ce que nous venons de voir. Interprétation erronée des rabbanim. Toutefois, le monde de la Synagogue et de la Torah voit d’un bon œil une guerre qui anéantirait les gens de l’Évangile et les gens de l’Islam mutuellement. Ce qui leur permettrait de sortir vainqueur de ces évènements ! Pure illusion, clame l’écho !
  On a dit : Dans les derniers jours, Dieu permettra au diable de présenter son faux messie, l'Antichrist, pendant une courte période de temps, sept années (la dernière semaine prophétique de Daniel). Cet Antichrist prendra le contrôle du monde entier. Il conclura une fausse alliance avec le peuple Juif, qui sera hypnotisé par sa merveilleuse personnalité, et qui croira avoir enfin trouvé quelqu'un qui soit désireux de prendre soin d'Israël. Les Juifs considèreront l'Antichrist comme leur messie politique. Israël et le monde seront enfin en paix et en sécurité, tout au moins en apparence ! Ce traité de paix permettra sans doute au peuple Juif de rebâtir son Temple, afin que l'Antichrist puisse y pénétrer. C'est là qu'il se proclamera Dieu et qu'il exigera d'être adoré par le peuple Juif et par le monde entier. Il convaincra le monde par sa puissance et par tous les signes et miracles mensongers qu'il produira.

  
C'est par cet acte d'abomination et de désolation que commencera la terrible seconde moitié de la Tribulation.
  
Le texte biblique montre clairement qu'il s'agit d'un Temple réel et non pas symbolique. Les premiers Chrétiens l'avaient déjà compris. Irénée, vers la fin du deuxième siècle, écrivait ceci : "Quand l'Antichrist aura dévasté toutes choses dans ce monde, il règnera pendant trois ans et demi, et il s'assiéra dans le Temple de Jérusalem. C'est alors que le Seigneur descendra du Ciel dans les nuées, dans la gloire du Père. Il jettera cet homme impie et tous ses partisans dans le lac de feu, mais Il fera entrer les justes dans les temps de Son royaume."
  
Il y a cependant une image spirituelle qui correspond à cette réalité physique. Le véritable Temple de Dieu est notre corps. Le Saint-Esprit demeure en nous, de la même manière qu'Il demeurait dans le lieu Très Saint. C'est dans le corps de l'Antichrist que Satan proclamera qu'il est Dieu. L'Hindouisme et le Nouvel Age ont déjà préparé les hommes à cela, en enseignant que nous sommes tous Dieu. (latrompette.net).
   Existe une certaine similitude avec nos sources.

[10] Et non du sceau des Prophètes d’Israël, le Messie fils de Marie (sur eux la Paix !). Ne pas confondre !
[11] L’enfant de la semence d’Avraham étant Isaac.
[12] On a dit : Lorsque Abraham est béni après qu'on eut apporté le vin et le pain au grand prêtre Melchisédech, les chrétiens à la suite des Pères de l'Église y voient une préfiguration de l'Eucharistie. La prosternation d'Abraham à Mambré devant les trois Anges est un épisode particulièrement médité par les Églises d'Orient, orthodoxes ou non. Grégoire de Nysse dans son Sur la divinité du Fils et de l'Esprit et la louange d'Abraham le Juste considère que l'ange au moment du sacrifice d'Isaac est une manifestation de la Trinité. Traditionnellement le sacrifice d'Isaac est reçu par le christianisme primitif comme une annonce du sacrifice de Jésus. (fr.wikipedia.org)
   Pour le monde de l'Évangile : Certains suggèrent que Melchisédek était effectivement une apparition pré incarnée de Jésus-Christ. Bien que ce soit possible, cette suggestion est peu probable. Melchisédek était le roi de Salem. Est-ce que Jésus-Christ serait venu sur la terre pour être un roi terrestre et régner sur une ville ? Melchisédek ressemble à Christ dans le sens qu'ils sont tous deux sacrificateurs et rois ; c'est pourquoi Melchisédek pourrait être appelé une « figure » de Christ, mais ils sont deux personnes bien distinctes. (gotquestions.org).

   En vérité, combien le Saint et Seigneur d’Israël et des mondes, Allaha, est au-dessus de ce qu’ils décrivent et Lui associent !
[13] Normal que le prophète Avraham (sur lui la Paix !) soit relégué au second plan. Causes : 1) Le monde de l’Évangile s’alignant sur le monde de la Torah considère qu’il est un Patriarche simplement. 2) Pour Paul, le Christ c’est Dieu fait Homme, déclare-t-il ! Le Créateur étant descendu sur terre (en Palestine) pour ramener Ses créatures à la raison, à Lui dont les Fils d’Israël en particulier ! Quel abaissement pour une Divinité ! Quelle atteinte Paul porte-t-il là à la Dignité de son Créateur en tenant de tels propos aussi odieux ! Étant ainsi, et suivant l’enseignement paulien, le Christ est plus élevé qu’Avraham (sur lui la Paix !). Et au monde de l’Évangile dans ce domaine de suivre Paul non le fils de Marie. Nuance ! Pour le monde de l’Islam traditionnel, le fils de Marie était un prophète et un messager de son Créateur aux Fils d’Israël. Rien de plus rien de moins ! Croire autre chose n’est que mécréance…
[14] Voir : Lire… ; Lire… ; Lire… ; Lire… ;
 http://www.controverses.fr/pdf/n17/abecassis17.pdf / http://www.adathshalom.org/RK/Pelerinage_Jerusalem.pdf
[15] Bien que le fils de Marie a fréquenté le Temple, Paul apparemment aussi ; mais il se garde bien de recommander le Temple et la Jérusalem "d’en bas" à ses disciples ! La loi des sacrifices ne leur permettant pas et pour éviter sans doute tout conflit entre les deux communautés bibliques, et surtout que les gens de l’Évangile n’en viennent à revendiquer, eux aussi, ce Lieu saint. Pourtant, ils sont plus en droit de le revendiquer parmi ces deux communautés : n’est-ce pas Dieu fait Homme à travers le Christ qui a mis les pieds dans ce Temple, qui en est l’Auteur direct ? Dieu maintenant s’interdirait-Il l’accès et l’accès aux suivants du Christ , à Lui-même ? Où est (était) la tête de ce malade de Paul ? De cet égaré de Satan ?
   Nous savons tous que le but de la création selon le monde toranique, c’est qu’un Temple soit édifié sur Terre (en Palestine) et qu’Il y vienne ensuite pour L’"habiter" ! Cette question sera un sujet de verse et de controverse entre les deux communautés bibliques. Les premiers voyant leur dieu habiter dans un Temple fait de mains d’hommes, les seconds voyant le Temple, le Christ où Dieu viendrait y "habiter". D’où l’obligation d’adorer Dieu, selon Paul, mais en Christ !  
www.biblecourses.com/French/fr_books/ec2/fr_frch09temple.pdf
   Pour l’Islam traditionnel. Il ne partage nullement le point de vu
e du monde biblique (toranique & évangélique). Le but de la Création, des Génies et des Humains uniquement pour qu’ils Le connaissent Lui le Créateur, L’adorent (Coran LI 56) ! Quant à Sa Maison, elle existe depuis que le monde est monde mais à Makkah, en Arabie. Et en Terre sainte, au Châm, à Canaan, se trouve Sa deuxième Maison : la Mosquée de Salomon. Mais le divin Créateur n’habite pas dans une "Maison" faite de mains d’hommes à l’inverse du monde biblique. Sa première Maison à Makkah sert simplement de Direction de Prière pour le Croyant soumis pratiquant de son Culte, comme Lieu du Pèlerinage et des visites... Ne pas confondre !
[16] Le mot balad (ٱلْبَلَدَ) signifie territoire, et également : ville. Il s’agit ici du territoire de Makkah.
[17] Avraham (sur lui la Paix !) aura de son échine (de sa semence) huit garçons et aucun d’entre eux n’adoreront les idoles. Il n’aura pas de filles. Bien que mentionnés dans la Torah, le monde biblique n’aura de regard que pour un seul fils : Isaac. Ce qui signifie que la Religion divine sera diffusée ensuite à travers eux à leurs enfants et à leurs peuples…
(وأراد بقوله: «بنيّ» بنيه من صُلْبه وكانوا ثمانية، فما عبد أحد منهم صنماً. وقيل: هو دعاء لمن أراد الله أن يدعو له. * تفسير الجامع لاحكام القرآن/ القرطبي.)
[18] On a dit : l’or et l’argent. L’or fera tomber les Fils d’Israël. Cette idole se trouvait cachée au fond d’eux-mêmes, note le Savant. A l’instar du monde arabe et de ses dirigeants (politico-religieux) de nos jours avec l’argent. La monnaie des gens de la Bible (dollars, euros, etc.) fait vibrer plus un d’entre eux dont leur gente féminine et leurs jeunes, note l’observateur ! Le goût du luxe et la folie des grandeurs fais de nombreux émules parmi eux dont de fait de transformer le désert en un lieu paradisiaque ! Folie et illusions, clame Lucifer !
Le Symbolisme dévoilé. L’Arabie... et le monde biblique dont anglophone en particulier !
   Houd, le prophète des 'Adites, disait à son peuple : "Bâtissez-vous par frivolité sur chaque colline un monument ? Et édifiez-vous des châteaux comme si vous deviez demeurer éternellement ? Et quand vous sévissez contre quelqu'un, vous le faites impitoyablement". (Coran XXVI 128-130).
   Sur la base de ce verset, l'Imam Râzî (que Dieu lui fasse miséricorde !), dans sons grand Commentaire, tire cette conclusion :
"Dieu décrit trois de leurs aspects : Ils édifient de hauts bâtiments, ce qui indique le gaspillage et l'amour des grandeurs. Ils construisirent des châteaux, ce qui indique leur volonté de vivre éternellement. Ils sévissent impitoyablement, ce qui indique la singularité dans le désir des grandeurs. Tous cela montre que la passion de ce monde les a accaparés. Aussi s'y sont-ils adonnés à fond au point qu'ils s'excluent de l'adoration de Dieu. L'amour du monde ici-bas est la source de tous les maux".
   Que conclure : Qui dans ce monde ressemble aux 'Adites, ce peuple de la lointaine Antiquité ? Qui dans ce bas-monde : édifie de hauts bâtiments (de 200 à plus d'étages) ? Construit de vastes villas (en place et lieu et en ressemblance de châteaux) ? Sévit impitoyablement ? Qui se transforme en Nemrod ou Pharaon dans le monde des vivants ?
   La réponse : N'est-ce pas deux mondes : 1) le monde biblique (toranique + évangélique) vivant en terre d'Amérique notamment et autre ; 2) le monde arabe dont le monde du Salafisme et ses sectes (Taymiyites, Bazistes, Albanistes, Wahhabites, etc.) en particulier ? Deux mondes partageant les mêmes idéaux puisque l’une des sectes du Salafisme : celle de Mohammad fils d’Abd Wahhab est de leur obédience, d’Hempher son maître, bien qu’ils s’en défendent ! Et à eux deux de semer la zizanie, la corruption dans le monde arabe, de le mettre à feu et à sang, et ceci depuis le démembrement de l’Empire ottoman ! Orchestré par les gens de la Bible de langue anglaise, l’Oncle Sam et ses sbires, affidés, d’entrer en action dans cette partie du monde (comme dit le monde biblique (toranique & évangélique)) pour servir l’humanitaire et surtout leurs intérêts !? Et le monde arabe fasciné par l’homme biblique de langue anglaise dont les gens du Salafisme d’Arabie, en particulier, de lui obéir au doigt et à l’œil !? Et gare aux récalcitrants à ceux qui refuseront de leur prêter allégeance, de courber l’échine devant eux d’eux ! Leurs jours sont comptés ! Leur vie est en danger !
   Description au sujet des 'Adites : "Quant aux 'Aad, ils s'enflèrent d'orgueil sur terre injustement, et dirent : "Qui est plus fort que nous ?"... Nous déchaînâmes contre eux un vent violent et glacial en des jours néfastes, afin de leur faire goûter le châtiment de l'ignominie dans la vie présente. Le châtiment de l'au-delà cependant est plus ignominieux encore, et ils ne seront pas secourus". (Coran XLI 15-16).
   Le monde ne vient-il pas de découvrir la violence en terres arabes, au sein du monde arabe ? Ne dit-on pas la zizanie, le désordre est pire que le meurtre (Coran II 191) ? Le monde biblique, d'Outre-atlantique, l’Oncle Sam et les Yéhudim que veulent-ils ? Profaner le sacré ? Que veulent-ils anéantir ? N’est-ce pas détruire de fond en comble les Lieux saints de l’Islam par la main de leurs vassaux du monde arabe ? Désislamiser l’Arabe ? Mais qu’ils n’oublient pas l’adage, note l’observateur : qui sème les vents récolte la tempête ! Et depuis qu’ils ont détruits de fond en comble l’Empire ottoman, l’unité du monde de l’Islam traditionnel, qu’espèrent-ils ?
   Le monde arabe (politico-religieux) a-t-il (va-t-il) médité sur ces paroles coraniques : Et quand nous voulons détruire une cité, Nous commandons à ses gens aisés, et ils pratiquent la perversité. Alors la Parole s’avère contre elle, et Nous la détruisons de destruction (Coran XVII 16).
   A quand l’Arrogance du monde arabe va-t-il enfin s’arrêter, des riches d’entre eux ? Quand le Salafisme arrêtera-t-il de terroriser cette partie du monde ? De la mettre à feu et à sang au nom du faux ? Lui et les gens de la Bible (toranique & évangélique) avec lequel il collabore, matin et soir ?
[19] Dans le Monothéisme.
[20] Est issu de ma famille religieuse.
[21] Tombe dans l’Associationnisme. Exemple avec les gens gens de la Bible, les Fils d’Israël.
[22] On a dit : Abraham dira ceci avant qu’il sache que Dieu ne pardonne pas à l’associateur.
({ فَإِنَّكَ غَفُورٌ رَّحِيمٌ } قيل: قال هذا قبل أن يعرّفه الله أن الله لا يغفر أن يشرك به. وقيل: غفور رحيم لمن تاب من معصيته قبل الموت. وقال مقاتل بن حيان: «وَمَنْ عَصَانيِ» فيما دون الشرك. * تفسير الجامع لاحكام القرآن/ القرطبي.)
[23] Non en Égypte comme le texte toranique l’affirme (selon la version des rabbanim) mais à Makkah, en Arabie. L’écart est énorme. Et le fait de la savoir, notent les Savants, ne fait qu’augmenter dans le cœur des gens de la Bible que mécréance, colère et rébellion.
[24] De sa semence (biblique). « j'ai établi une partie de ma descendance [un enfant] dans une vallée Soit : Ismaël et sa mère. Quant à Isaac, il sera au Châm. Ismaël : Descendance reconnue par Avraham (sur lui la Paix !) mais rejetée d’office par les gens de la Synagogue et de la Torah, gens de l’Évangile (suivants de Paul).
[25] Désertique.
[26] Qui est Makkah laquelle se trouve entre deux montagnes. Terrain rocailleux et un climat chaud.
[27] La Ka’bah, le Cube.
[28] Soit : cinq prières obligatoires journellement. En un Lieu où celles-ci voient les récompenses multipliées.
   Deux possibilités pour les commentateurs : 1) que cette parole soit rattachée à : « et préserve-moi ainsi que mes fils de l'adoration des idoles. » - « afin qu'ils accomplissent la Prière. » 2) que cette parole soit rattachée à : « j'ai établi une partie de ma descendance… » « près de Ta Maison sacrée » afin qu'ils y accomplissent la Prière. Car la Maison sert de lieu de direction de la Prière (Mawardy).
[29] S’adresse ici qu’aux gens Soumis de tous les horizons, de toutes couleurs, de toutes langues… Et soit aussi une preuve contre les Yéhudim, les Nazaréniens (chrétiens) et les Mages (gens du Dualisme).
   Y voir deux paroles selon les commentateurs dans « se penchent vers eux » : 1) pour y accomplir le Pèlerinage (الحج). Avis de la plupart des commentateurs. Visite de la Maison (Moudjâhid). 2) L’amour de demeurer à Makkah (le fils d’Abbas).
(وروى سعيد ابن جبير عن ابن عباس قال: لو كان إِبراهيم قال: فاجعل أفئدة الناس تهوي إِليهم، لحجَّه اليهود والنصارى، ولكنه قال: من الناس. * تفسير زاد المسير في علم التفسير/ ابن الجوزي.).
(…) le fils d’Abbas a dit : Si Abraham avait dit : « Fais que des cœurs s’inclinent vers eux », les Yéhudim et les Nazaréniens auraient (eux aussi) accomplis le Pèlerinage. Mais lui de dire : “d’entre les gens”.
   Ce qui limite, ce qui signifie qu’ils ne pourront jamais le faire.
[30] Dieu d’accepter sa prière. A Taïf poussèrent de nombreux arbres et ce qui les amène des régions avoisinantes et autres.
[31] Le fils de Djaouzy : Sa parole : « ce que nous cachons et ce que nous divulguons ». Le père de Salih a dit d’après le fils d’Abbas : Nous ne cachons rien de la tristesse de se séparer d’Ismaël. Et nous divulguons pas l’amour porté pour lui. Les commentateurs ont dit : Abraham a dit ceci lorsqu’il a descendu Ismaël au Lieu sacré.
(قوله تعالى: { ربنا إِنك تعلم ما نخفي } قال أبو صالح عن ابن عباس: ما نخفي من الوَجد بمفارقة إِسماعيل، وما نعلن من الحُبِّ له. قال المفسرون: إِنما قال هذا لمّا نزل إِسماعيل الحرم، وأراد فراقه. * تفسير زاد المسير في علم التفسير/ ابن الجوزي.).
[32] Lui et sa femme étaient âgés. Sa femme Sarah était stérile et non Avraham (sur lui la Paix !).
   Le fils d’Abbas a dit : Quand Abraham avait 99 ans est né pour lui Ismaël. Et à 112 ans Isaac.
   Sa’id fils de Djoubair a dit : L’heureuse annonce a été faite à Abraham d’Isaac après 110 ans.
({ ٱلْحَمْدُ للَّهِ ٱلَّذِي وَهَبَ لِي عَلَى ٱلْكِبَرِ } أي على كبر سني وسنّ ٱمرأتي؛ قال ابن عباس: ولد له إسمعيل وهو ابن تسع وتسعين سنة، وإسحق وهو ابن مائة وٱثنتي عشرة سنة. وقال سعيد بن جُبَير: بُشِّر إبراهيمُ بإسحق بعد عشر ومائة سنة. * تفسير الجامع لاحكام القرآن/ القرطبي.).
[33] En français, on dira aussi prière pour (دُعَآءِ). Le terme ayant de nombreux sens.
[34] Le prophète est une personne qui n’abandonnera jamais la prière obligatoire à son heure, ceci jusqu’à ce que la mort l’emporte. Abandonner la Prière n’existe pas chez lui. Toutefois tel n’est pas le cas de ses suivants. Il peut y avoir des manques en son début, en son mileu, en sa fin… Soit : Lors de la jeunesse 9 et +, adulte et enfin vers la fin de sa vie. De tout cela le fils d’Adam devra rendre compte.
[35] Fais de ma descendance des gens qui établissent la Prière… Nous savons tous que du côté des Fils d’Israël et des Yéhudim, gens de l’Évangile, il n’y a plus de prières obligatoires. On prie selon son bon vouloir… alors que la réalité est tout autre les concernant (Coran .
[36] Selon le fils d’Abbas : il veut parler de ses adorations, pour preuve : Et votre Seigneur dit : « Appelez-moi, Je vous répondrai. » (Coran XL 60).
[37] On a dit qu’Abraham a prié pour ses parents avant qu’ils ne deviennent les ennemis de Dieu. Qochairyy a dit : Il n’est pas impossible que sa mère soit soumise parce Dieu a mentionné son excuse pour sa demande de pardon pour son père sans (mentionner) sa mère.
({ رَبَّنَا ٱغْفِرْ لِي وَلِوَالِدَيَّ وَلِلْمُؤْمِنِينَ } قيل: استغفر إبراهيمُ لوالديه قبل أن يثبت عنده أنهما عدوان لله. قال القُشَيريّ: ولا يبعد أن تكون أمه مسلمة لأن الله ذكر عذره في ٱستغفاره لأبيه دون أمه. * تفسير الجامع لاحكام القرآن/ القرطبي.).
   Certains ont dit : Adam et Eve. Ceci parce que Dieu (تعالى) a rendu caduc de demander pardon pour son père après qu’il est apparu clairement qu’il était un ennemi de Dieu.
({ رَبَّنَا ٱغْفِرْ لِي وَلِوَالِدَيَّ }؛ قال بعضُهم: أرادَ آدمَ وحوَّاء؛ لأن اللهَ تعالى كان نَهَاهُ عن الاستغفارِ لأبيه من بعدِ ما تبيَّن له أنَّهُ عدُوُّ للهِ. * تفسير التفسير الكبير / للإمام الطبراني.).
   Tel n’est pas la signification du monde toranique. Qu’on en juge :
   Selon Jacob ben Isaac : Quant à toi, tu arriveras en paix chez tes pères (Gen. 15:15). Le verset nous apprends que Terah, père d’Abraham, se repentit avant de mourir. S’il avait adoré les idoles et était mort en impie, le Saint, béni soit-Il, n’aurait pas dit à Abraham ; « Tu arriveras chez tes pères. »  Abraham était un juste ; comment aurait-il pu alors se rendre dans le monde à venir auprès d’un impie ? (Le commentaire sur la Torah).
Rachi : Et toi, tu rejoindras Et tu ne verras pas tout cela.
Tes pères Son père pratiquait l’idolâtrie, et Dieu lui annonce qu’il le rejoindra. Cela t’apprend que Tèra‘h s’était repenti (Beréchith raba 38, 12).
Tu seras enterré dans une bonne vieillesse Dieu lui annonce ici que Yichma‘el se repentira de son vivant (Beréchith raba 38), et que ‘Essaw ne se livrera pas au mal tant qu’Avraham sera en vie. C’est la raison pour laquelle Avraham est mort cinq ans avant son terme, le jour même où ‘Essaw s’est révolté contre Dieu (Beréchith raba 63, 12).
   Rappelons que les gens de la Synagogue ont donné plusieurs noms au père d’Abraham.
[38] Le fils d’Abbas : La communauté de Mohammad (صلى الله عليه وسلم).
[39] Le jour de la Résurrection.
[40] On a dit : "Dieu se révèle à Abraham comme un Dieu unique et lui ordonne de partir avec sa famille vers Canaan. En signe d’alliance, Abraham est circoncis. Il traverse l’Euphrate et reçoit le nom d’Hébreu, qui signifie « de l’autre côté ». On date cet événement aux environs du XVIIIe siècle avant l’ère commune."
   Plus tard, d’où viendront les Fils de Jacob ? De l’ouest, de la terre d’Afrique, de l’autre côté, ils traverseront le Nil. Ils viendront habiter une terre nouvelle : Canaan, la Terre sainte. Tel n’a pas été le cas du monde arabe.
   C’est Ismaël qui viendra habiter avec sa mère en terre d’Arabie, en Terre sainte, à Makkah. Non arabe, il prendra toutefois comme langue l’arabe, il sera arabisé. Son père, lui, l’hébreu. Et, bien que chacun s’exprimait en sa langue, à leur Seigneur de leur permettre de parler ensemble et de se comprendre. Avraham était un prophète comme Ismaël le sera. Ce que le monde biblique (toranique & évangélique) refuse de reconnaître.
[41] Iliya. On a dit :
(وتفسير إسماعيل: اسمع يا أللّه؛ لأن «إيل» بالسُّريانية هو الله؛ وقد تقدّم. فقيل: إن إبراهيم لما دعا ربه قال: اسمع يا إيل؛ فلما أجابه ربّه ورزقه الولد سمّاه بما دعاه. ذكره الماوَرْدِيّ.)
   Ismaël. Sens. Écoute ô Dieu ! Ceci parce qu’en langue syriaque : Ïl (El) = Dieu. On a dit que lorsqu’Abraham invoquait son Seigneur, il (avait l’habitude) de dire : Écoute ô Ïl ! (Mâwardy).
[42] Coran XVII 1. Biblique : Temple.
[43] Coran III 96.
[44] Arabe : ‘oumrah.
[45] Bien rappeler cela.
[46] De l’ère évangélique.
[47] Exemple : R. Ambelain d’écrire : « Les scribes anonymes qui, aux quatrième et cinquième siècles, ont rédigé les Évangiles que nous connaissons, n’avaient pas d’imagination. Autant pour éviter de trop s’éloigner de l’axe principal de la tradition, que pour avoir un canevas sur le quel il suffisait de transporter, ils ont conservé l’ossature historique générale. Les faits sont là, indéniablement ; ce qui est faux, ce sont les détails, et surtout les commentaires qu’ils y ont annexés par la suite. » (R. Ambelain. Jésus ou le Mortel secret des Templiers. Edit. R. Laffont. p. 208).
[48] l’Histoire sainte d’Ismaël devenant ainsi l’Histoire sainte d’Isaac. On dira que la terre aimée du Créateur est la terre de Canaan, la Terre sainte ! Que la Ville aimée du Créateur est Jérusalem ! Que le Temple aimé du Créateur est le Temple de Salomon ! Que le peuple aimé du divin Créateur, à l’exception de tout autre peuple d’Adam, est le peuple, les Fils d’Israël ! Que pas de Salut pour les Fils d’Adam sauf celui venant des Yéhudim ! Et il suffira ensuite d’arranger tout cela pour que les gens n’y voient que du feu ! Car il est bien entendu qu’aucun homme de la Torah accepte (acceptera), par exemple, que le sacrifié soit Ismaël au lieu d’Isaac. Et parler que les gens de l’Islam font revivre chaque année le sacrifice d’Avraham en terre d’Arabie est nul et non avenue pour toute personne de la Synagogue et de la Torah. C’est faux, archifaux ! Pour eux, on ne doit parler que de la ligature d'Isaac (hébreu עֲקֵדַת יִצְחַק, Akedát Yitzhák ou עֲקֵידָה Akedah ; arabe ذبح Dhabih), aussi connu sous le nom de sacrifice d'Isaac ou sacrifice d'Abraham).
[49] Ainsi lorsqu’on leur dira : La Bible originelle n’est plus, à eux de le nier. De dire : Pas un mot, une phrase, un texte, etc., de la Bible entre nos mains sont faux, falsifiés ! Tout est vrai, et de plus nous le détenons de nos lointains ancêtres, les manuscrits en notre possession sont là pour en apporter la preuve, de même l'archéologie, les ouvrages des peuples environnants, etc. ! Ils ne font que nier l’évidence, rejeter loin la vérité quand celle-ci se présente à eux ! S’ils savaient !
[50] Leurs adeptes n’auront pas accès au Texte sacré. Leurs religions (toranique & évangélique) resteront donc religions du secret, du mystère, du VIIème siècle à nos jours. Religions réservées à une certaine élite ! 
[51] Du fait qu’il faut apprendre par coeur certains textes ou versets pour réciter ensuite dans la prière.



De gauche à droite :
Aigle criard - Aquila clanga - Greater Spotted Eagle.
2. Aigle des steppes - Aquila nipalensis - Steppe Eagle.
3.
Aigle impérial -
Aquila heliaca - Eastern Imperial Eagle.
Se trouvent en Arabie.


Point de divinité, de dieu que Dieu !
« Vulnerant omnes, ultima necat. »
Nous ne le dirons jamais assez.
Explicit totus liber.

*Droits de reproduction et de diffusion réservés ; © Le Carrefour de l’Islam
  Usage strictement personnel. L'utilisateur ne peut traduire, exporter, publier tout document du site sans autorisation préalable. L’utilisateur du site reconnaît avoir pris
connaissance du droit d’usage, en accepter et en respecter
    les dispositions.
         Politique de confidentialité du site.


Retour au menu

Copyright © 2001 Le Carrefour de l'Islam. Tous droits réservés.
Cette page a été mise à jour le
11/10/14 .

Classement de sites - Inscrivez le vôtre! annuaire