Histoire sainte toranique, biblique.

HISTOIRE SAINTE, HISTOIRE DES NATIONS DISPARUES. 

Selon les Écritures.

Au nom de DIEU, Allaha
Le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux !

Louange à Allah, Seigneur des mondes, Prière et Paix sur Ses messagers et Ses prophètes, et sur tous ceux qui suivent Sa guidée !


Les nations aujourd'hui disparues : Les Amalécites (العماليق).
Leur rapport avec le Prophète Abraham et les Prophètes de la Torah :
De Mochè au sceau des Prophètes d'Israël,
Le Messie fils de Marie (sur eux la Paix !).
Amalek (עֲמָלֵק), l'homme mythique et insurrectionnel des rabbanim.


   Point de divinité[1] excepté Allah[2] le Très Haut. Que les meilleures salutations[3] soient sur les prophètes et messagers divins dont le Sceau de la Prophétie[4].

   Suite page 12

   Les squelettes de géants.

   Les squelettes des géants trouvés çà et là mettent à mal les croyances et les thèses des scientifiques du monde biblique (toranique & évangélique) et autres. Tous ont du mal à croire et à expliquer que les premiers hommes de la terre étaient véritablement des géants et pouvaient vivre 1000 ans et plus[5]. Le monde d’aujourd’hui, parmi le monde biblique, pense que leurs ancêtres était un monde d’une même taille qu’eux ou approximativement[6]. Le terme « géant » apparaît dans la Torah et les écrits bibliques, mais les exégètes ont de la peine à en expliquer l’origine et le sens[7]. Il est vrai qu’on ne sait rien ou pas grand-chose sur le premier géant : Adam et son épouse Ève. Le texte de la Torah est muet et ne dit pas grand chose. Quant aux gens de la Synagogue, leurs commentaires ne peuvent être pris au sérieux. Nous savons tous que la Torah originelle n’est plus et que les gens de la Bible ont perdu la clé de leurs Écritures. Bon nombre d’entre eux se bercent dans l’illusion que leur font vivre les gens du Dualisme et leurs sectes, les gens d’Hiram, les gens de Lucifer, les gens de l’Athéisme et de la Mécréance, le monde scientifique dont ils se réclament, etc. En effet, les gens de la Bible sont gens qui ont donné foi à la Magie non aux miracles et signes divins. Et à leur Seigneur de les interpeller et de leur faire ce reproche dans le sceau des Écritures, le Coran.
   L’Égypte ancienne passionne[8] plus d’un dont les gens d’Hiram[9], les scientifiques, les chercheurs, etc. On cherche à percer le mystère des pyramides, de leur construction. Mais… et il y a un « mais », clame l’écho ! On admet tout excepté que ceux qui firent de telles bâtisses, statuts, obélisques, etc., étaient au départ des humains, entendre des humains comme les Amalécites, des géants, non des extra-terrestres. Des hommes capables de tailler les montagnes pour y habiter, comme pour tailler la pierre. Cela suppose que nous sommes à l’âge de la pierre, au temps des prophètes Salih et Hoûd (sur eux la Paix !). Et après eux viendra l’époque de Pharaon du temps de Mochè (sur lui la Paix !) et fera apparaître l’âge de la brique[10]. Ce qui met à mal les convictions et thèses défendues par le monde biblique donc, et surtout pas de Tour de Babel à l’horizon...
   Quant viendra les prophètes rois David et son fils Salomon (sur eux la Paix !), la construction de la Mosquée de Salomon verra que les génies, les diables, se verront assujettis aux travaux les plus durs[11] pour l’Édification de la Deuxième Maison du sain NOM en Terre sainte, au Qoûds, à Kedesha, à Jérusalem.

   L’erreur du monde biblique d’Europe.

   Les gens de la Bible d’Europe de se comporter avec orgueil devant et vis-à-vis des autres peuples, à l’instar de Pharaon. A entendre, dans ce monde intellectuel, fermé, et d’un orgueil démesuré ; on connaît tout, on sait tout, on peut tout entreprendre pour maîtriser le monde et ce qu’il contient ; on est les meilleurs et les plus forts des fils d’Adam ! Et à eux de tout faire, à travers leur propagande, pour apparaître ainsi au sein des nations !  
   Dans leur enseignement, et suite à leur émancipation de leurs religions respectives, à eux de suivre toute personne sans religion, théophobe, dualiste, qui se réclame d’une idéologie athée, antithéiste, matérialiste, etc. Ce qui paraît un peu contradictoire avec leur foi qu'il clame, note l’interlocuteur. Mais cela ne les offusque pas outre mesure étant entendu qu’ils ne peuvent répondre aux questions posées par leurs adeptes. Leurs Écritures qu’ils défendent avec tant d’acharnement ne pouvant répondre à leur attente, note encore l’interlocuteur.
   Quant à l’enseignement donné et laissé à leurs enfants, il est restreint, sous contrôle[12]. Ils ne peuvent donner que celui émanant de leurs scientifiques, lesquels sont connus pour leurs opinions décrites comme ci-contre. Ajouter à cela, il ne faudra pas oublier l’idéologie régnante[13] ; laquelle fait régner l’ordre et sa loi, et taxe d’obscurantisme tout réfractaire à… !

   La peur et la crainte du monde de la Torah.

   Les gens de la Synagogue et de la Torah ont une peur bleue. Même s'ils apprécient la science humaine et ses découvertes, ils ont peur que les découvertes faites, çà et là, mettent à mal leurs croyances et théories. Ils ont peur, vivent dans la crainte que les Fils d'Adam n'étant pas de leur confession, les repoussent, les excluent de leurs cercles... Dévoilent leurs mensonges et supercheries... D'où la censure exercée sur le monde d'avant nous, le monde des Géants, de gens longs, de haute taille. De gens que les Fils d'Israël et les Yéhudim ont dû affronter avec leurs Prophètes au temps de la Torah notamment.

   Pharaon, le mystère reste entier.

   Le texte toranique de parler, et concernant l’Égypte, de roi comme de Pharaon. Abraham (sur lui la Paix !) de rencontrer le roi de son époque. Mais il ne s’attardera pas longtemps en Égypte. Joseph fils de Jacob de cohabiter avec le roi de son époque, idem pour Jacob et ses enfants qui viendront rejoindre Joseph en terre d’Égypte. Puis ce sera le tour de deux prophètes de connaître Pharaon[14], et dans la Torah, on parle de lui[15]. Mais mystère, le monde biblique, le monde de la Synagogue et de la Torah est incapable de nous donner son nom ! Pourtant, leurs ancêtres de vivre, d’avoir vécu avec lui. Chaque secte du monde de la Torah avance un nom souvent par rapport aux recherches et découvertes archéologiques. Les gens de la Synagogue ne peuvent donc donner la moindre information crédible et recevable le concernant. Pas plus que les noms des rois au temps d’Avraham et de Joseph.

   Conclusion.

   Concernant les premiers humains pendant et après Adam, ils seront tous gens de haute taille, des géants, par rapport à nous. Ceci contrairement au texte toranique et l’enseignement des gens de la Synagogue et de la Torah, leurs écrits, leurs commentaires, leurs scientifiques en tout genre, leurs philosophies et philosophes, leurs historiens, leurs archéologues, etc., les gens de l’Évangile, les gens d’Hiram… Enfin, l’idée reçue dans les sociétés bibliques de par le monde. L’enseignement dans leurs écoles aussi, etc. Secundo : L’apparition de l’homme sur la terre date depuis le père du genre humain : Adam (sur lui la Paix !) (Coran II 30). L’âge des cieux et de la terre n’est pas notre souci. Quelque soit leur âge, nous savons tous qu’ils ont un Créateur, le Seigneur du Cosmos, lequel était avant toute chose, toute création. N’en déplaise aux critiques, aux ergoteurs, aux opposants et adversaires de la Religion divine : la Soumission ! Troisièmement : Adam humain et père de la race et du genre humain parlait ; ceci à l’inverse du singe à qui la parole ne fut pas donné et qui lui ressemble d’une certaine façon ; enfin animal choyé par le monde de l’évolution notamment, les gens de la Bible de langue anglaise. Pour d’autres, ce sera plutôt le lézard ou le serpent, d’autres, le poisson, d’autres les plantes... Il y a dans le monde biblique (toranique & évangélique) autant d’avis et de théories qu’un rabbin, un prêtre ou un pasteur pourrait en bénir ! Il n’était pas un sauvage (contrairement à l’idée reçue) et il apprit tout de l’Ange Gabriel, sur Ordre divin. Comment vivre, se vêtir, se nourrir, cultiver le sol, etc. Quatrièmement : Au Ciel, au Paradis, Adam était un « saint », descendu sur terre, il sera élevé au grade de prophète du saint Nom. Il sera donc ni damné, ni lui ni son épouse[16]. Simplement une nouvelle vie allait commencer pour lui et ses enfants jusqu’à la fin du monde. Il en sera ainsi jusqu’au Déluge ou l'Inondation. Après celui-ci, il restera toujours des gens de haute taille comme les Amalécites comme vu et souligné dans notre étude. Les gens de la Torah auront à les affronter notamment après la mort d’Aharon et Mochè (sur eux la Paix !), sous David (sur lui la Paix !). De tout temps, les gens de la Synagogue et de la Torah auront du mal à accepter que le monde arabe existait bel et bien avant les Fils d’Israël. Que des Prophètes du saint Nom leurs furent envoyés[17]. Cas de Salih et Hoûd (sur eux la Paix !) pour les ‘Âd et les Thamoûd. Et avant Aharon et Mochè (sur eux la Paix !), cas de Cho’aib[18] (sur lui la Paix !) lui-même homme et prophète arabe qui lui donnera une de ses filles en mariage[19]. Preuve que la Religion divine et le Monothéisme existaient bel et bien avant eux et sans eux. Enfin, que des Patriarches bibliques épousèrent jusqu'à des filles du monde arabe d’alors.
   Conclusion. Gens concernés spécialement par le monde arabe d’antan. Parmi eux, on compte(ra) comme vu : 1) Abraham (sur lui la Paix !). Il vivra avec les Amalécites[20] et épousera une cananéenne[21] Quetoura (Ketoura) qui lui donnera 6 garçons. Encore une fois, autant de choses que les gens de la Synagogue et de la Torah se garderont bien de mentionner et de préciser. Sur ce sujet épineux la censure sera et tombera comme un couperet.

   Que le Seigneur des mondes nous guide tous dans ce qu’Il aime et agrée !


[1] Le Créateur des cieux et de la terre est donc la seule et véritable divinité qu’on adore et qu’on se doit d’adorer véritablement.
[2] En langue arabe, Allah. En hébreu, ïl. Nom divin, il est employé couramment pour les gens de l’Évangile de langue arabe. En français, le terme Dieu est compris généralement, non comme un Nom divin, mais plutôt comme signifiant l’Etre-Suprême, le Créateur et Maître de l’Univers.
[3] Formules d’eulogies comme : que Dieu prie sur lui, l’agrée, lui fasse miséricorde, etc., formules propres à  l’Islam traditionnel. Les exégètes interprètent la « prière » divine comme étant un octroi de Sa miséricorde et la « prière » angélique comme une demande de pardon pour les créatures. 
[4] Soit : Ahmad-Mohammad, fils d’Abd Allah, (...) fils d’Ismaël, fils d’Abraham  (sur eux la Paix !). Pour l’Islam traditionnel, il est le Sceau de la Prophétie, le Sceau des prophètes et messagers divins.
[5] Selon nos sources, la période de Adam à Noé est une période s’étendant sur 100 000 ans. Nous avons vu que les commentateurs toraniques font rencontrer à Abraham des personnages comme Sem fils de Noé.
[6] Parmi les croyances absurdes que diffusent le monde scientifique, philosophique, archéologique, de l’histoire, et concernant le fils d’Adam en Afrique, notamment l’Éthiopie : "Considérée comme l'un des berceaux de l'humanité, l'Éthiopie est l'une des plus anciennes zones de peuplement humain. Les premières traces d'hominidés remontent à 3 ou 4 millions d'années. L'apparition de l'Homo erectus et de l'Homo sapiens dans la région se situe entre 1,7 million d'années et 200 000 ans avant notre ère. Il existe assez peu de données sur l'Éthiopie durant l'Antiquité qui semble avoir fait partie du pays de Pount (-3000 - -1000)". ( !!!) (fr.wikipedia.org).
   Car pour bon nombre de ces chercheurs atteints de cécité, de myopie : l’homme et le singe ne font qu’un, d’où ce regard et cette attention particulière de l’homme blanc vers l’Afrique, en général… Reste à savoir toutefois lequel des deux est né le premier, et le singe est-il vraiment le père de l’homme ou inversement ? A la lumière du Coran et de la Tradition tout cela est réfuté. Le singe restant un animal abject et lui manque la parole, le fait de pouvoir parler. Ceux qui désobéir au Sabbat (Coran II 60, 65-66 ; VII 63 et sv.) et ceux qui mécrurent en la Mense (Coran V 112-115) en quoi furent-ils transformés ? Et sur quel peuple la Colère et le Châtiment divin tomba-t-il alors ? A méditer !
   Rappelons que selon nos sources, l’homme Adam a été créé de terre, l’ange de lumière, le génie, le démon dont Satan, Lucifer (que Dieu le maudisse !) de feu, l’animal à partir de l’eau. Que le monde aura un début comme une fin. L’âge du monde appartient à Celui qui l’a créé. Aucun n’était témoin pour attester comment le monde et ce qu’il contient fut créé. Et savoir cela ne fait pas partie de la foi, n’est pas exigé.
   Le début de la présence d’être vivant, créé, commencera par les génies. Puis, leur succèdera l’homme à travers Adam et Ève. Par rapport à nous, ils étaient des êtres de haute taille. Après le déluge, le monde commencera peu à peu à perdre de la taille et du poids. Les Fils d’Israël eurent à connaître des êtres à haute taille : les Amalécites, des Arabes aujourd’hui disparus. Et accepter que les habitants avant les Fils d’Israël en Terre sainte étaient des Amalécites, c’est-à-dire des Arabes ; est dur à accepter pour le monde de la Synagogue et de la Torah. Qu’Avraham les a connus et à épouser une cananéenne Ketoura (en hébreu : קְטוּרָה - qui signifie « Encens ») qui lui donnera 6 garçons, une fille de la descendance des Amalécites. On comprend pourquoi les ancêtres des Fils d’Israël censureront tout cela de leurs Écritures. Tant leur haine et leur jalousie envers eux est grande !
[7] De Adam à Noé, le texte de la Torah n’est pas une référence. Le mystère de la création d’Adam et d’hommes de haute taille comme lui reste entier. Et aux gens de la Bible de se retourner alors vers leurs textes dits apocryphes pour un semblant de réponse. Le texte toranique ne peut répondre aux chercheurs, aux scientifiques, aux historiens. La cause ? Le monde de la Synagogue et de la Torah ayant fait de leurs Écritures un bien personnel qu’eux seuls ont le droit de l’utiliser comme bon leur semble. La Torah originelle n’est plus, et ce qui en reste est à prendre avec des pincettes tant les erreurs, les fautes, les interpolations, la censure, les récits tronqués sont à chaque ligne, page... Mais ceci, les détenteurs de ces Écritures ne peuvent le voir, le reconnaître cause de leur alignement sur leurs ancêtres, leur égarement, leur passion.
[8] Chacun à sa façon et pour le but recherché…
[9] Entendre : les gens de la franc-maçonnerie et leurs ramifications, gens de sectes occultes, gens de la Kabbale ; tous, sans exception, ont une fascination pour la Magie et sa prétendue puissance. Ils rêvent de devenir comme Pharaon et dominer le monde à travers la Magie. Leur prétendue étude de l’égyptologie va d’ailleurs dans ce sens. Ils donnent foi à la Magie et mécroient aux miracles et signes divins.
[10] Et non pas l’inverse. Ce qui fait de la tour de Babel un mythe du monde biblique.
[11] Non mentionné dans la Bible.
[12] Une sorte de lavage de cerveau dès l’entrée à l’école primaire, note l’observateur. L’enfant est appelé à croire, certes, mais en dehors du cercle scolaire. C’est çà, le républicanisme qui a remplacé la monarchie en terres d’Europe biblique. Et des gens comme les gens du Dualisme (loges, franc-maçonnerie, gens de la Kabbale, sectes occultes, etc.) veillent à leur grain. Il faut ajouter à cela, les gens de la Synagogue et de la Torah, partie des gens de l’Évangile d’obédience yéhudie comme les gens du Protestantisme et ses ramifications. Tous gens opposés farouchement au siège de Pierre, le Vatican. Les gens de l’Ombre, les gens de Lucifer et leurs affidés se démènent, matin et soir, pour faire tomber à leurs yeux l’infâme, entendre : l’Église catholique ! L’Italie, n’est-ce le siège d’Ésaü pour les rabbanim ? Ceci expliquant en partie cela, note encore l’observateur.
[13] Gens du Nemrodisme (de la dictature militaire, prolétaire, etc.) ou gens du Pharaonisme (régime des partis politiques). Leurs Pères : Nemrod et Pharaon. A eux de prendre le relais de leurs scientifiques et de leurs thèses… et de les imposer aux gens de leurs sociétés. Une façon comme une autre de les bercer d’illusions pour un monde meilleur en ce bas monde !
[14] Un seul et non pas deux comme le mentionne, à tort, le texte toranique. Ce Pharaon de vivre 400 ans, note le commentateur.
[15] Au temps d’Avraham (sur lui la Paix !) de parler surtout d’un roi. Au temps de Joseph fils de Jacob, également. Au temps de Mochè, on parlera uniquement de Pharaon. Pharaon : Un titre comme César, le Négus…
[16] Aucune mention de la théorie et croyance biblique du « péché originel ».
[17] Selon une parole du Prophète, s’adressant à Abû Dzar dit : "Les prophètes arabes sont quatre : Hoûd, Salih, Cho’aib et ton prophète".
[18] Torah, Jéthro. On a dit : Jéthro (hébreu : יתרו - [yirō], Bible; en arabe : يثرون [ yaθrūn]) est le nom du beau-père de Moïse (Exode, Ex 3. 1). Il est aussi appelé Réuel (hébreu : רעואל, [rǝ`ū'el], Bible en arabe : رعوئيل, [ra`ūīl] (Exode, Ex 2. 18), ou Hobab (hébreu : חֹבָב, [ōvāv], Bible en arabe : حوباب, [ūbāb]) (Juges, Jg 4. 11). (fr.wikipedia.org).
   Du fait qu’il est un Arabe, on note que le texte toranique reste vague sur celui-ci. On en fait un prêtre qui, après l’arrivée de Mochè, le rejoindra et l’assistera dans sa mission. Il retournera toutefois finir ses jours dans sa terre, et quittera ainsi les Fils d’Israël.
[19] La femme de Moïse reste une épine dans le pied des gens de la Bible (toranique & évangélique). Elle est un sujet de verse et de controverse. On l’a fait africaine pour certains, c’est-à-dire : noire. Tout ce mystère du fait qu’on accepte pas qu’elle est, était, une arabe à l’origine ! Ainsi, les gens de la Synagogue et de la Torah de tout faire pour brouiller les pistes la concernant.
[20] La Palestine est un pays que les Arabes (aujourd’hui disparus) ont habité depuis des temps immémoriaux. Les Amalécites sont les Arabes de la Palestine d’antan… De quoi mettre à mal l’idée reçue et véhiculée par le monde biblique ; lequel monde s’emballe, s’emporte, s’offusque lorsqu’on lui met la vérité sous le yeux, refuse tout dialogue, toute version sauf la leur !
[21]
Pour les commentateurs et les historiens du monde coranique, les Ammonites et les Cananéens sont des tribus formant les Amalécites : les Arabes d’antan aujourd’hui disparus.



Genre de découvertes non homologué par bon nombre de gens de la Bible (toranique & évangélique),

leurs scientifiques, chercheurs, historiens, etc.
Leurs Écritures sur la sellette...!


Le monde de l'évolution du monde biblique (toranique & évangélique)...
L'homme, leur considération : un animal entre le si
nge et le porc !
En vérité, combien le Saint et Seigneur d’Israël et des mondes, Allaha, est au-dessus de ce qu’ils décrivent et Lui associent 


Manipulation de l'Histoire des Fils d'Adam par le monde biblique anglophone.
Une décision de la Cour suprême des États Unis a forcé l'Institut Smithsonian à publier des documents datant du début des années 1900 et prouvant que l'organisation a été impliquée dans une importante affaire de dissimulation historique. Des dizaines de milliers de restes humains géants, découverts un peu partout en Amérique, ont ainsi été détruits sur l'ordre d'administrateurs de l'institut, afin que le grand public ne puisse connaître cette partie de l'histoire humaine.


L'Évolution en perte de vitesse...
« C'est une chose terrible qui a été faite au peuple amérindien, écrit-il, « nous cachons la vérité sur les véritables ancêtres de l'humanité, nos ancêtres, les géants qui parcouraient la terre comme le rappellent la Bible et les textes anciens du monde ».
Hans Guttenberg : « Enfin ! après plus d'un siècle de mensonges, la vérité sur nos ancêtres géants peut être révélée au monde ! » reconnaît il, visiblement satisfait de la décision du tribunal. 


Des géants annunakis aux mains à six doigts sur des sites archéologiques à travers le monde


Une photo publiée dans stand magazine en 1895                               Le géant de 7 mètres 50 au musée Jungfrau
Ci-dessus à droite, le géant du musée Jungfrau (musée de la vierge), d'Interlaken en Suisse, mesure 7 mètres 50. Pour comparaison, j'ai incrusté la photo de Mr Robert Wadlow qui mesurait 2 mètres 72. Il lui arrive vers la main !


Australie: Un squelette humain de 5,30 mètres mis au jour !

"Lorsqu'on parle de la grandeur des civilisations indiennes d'Amérique du Sud, on se souvient normalement des pyramides des Mayas et des Aztèques. Les indigènes de l'Amazonie ne construisaient pas de pyramides — probablement à cause du manque de pierre. Mais les Espagnols qui les ont vus pour la première fois ont été frappés par le grand nombre de personnes en bonne santé et par l'abondance de nourriture dans chaque village amazonien", remarque Charles Clément.

L'Amazonie est revenue à l'état de la jungle sauvage à cause des Européens. Les maladies apportées du Vieux continent ont fauché jusqu'à la moitié de la population de la région bien avant l'arrivée des conquistadors.

uluru
Some specialists believe a major catastrophe is the cause of the destruction of the Uluru civilization, turning the whole region from a rich fertile land into a sterile desert at the time.
Certains spécialistes croient en une catastrophe majeure qui est la cause de la destruction de la civilisation Uluru, tournant à l'époque toute la région à partir d'une riche terre fertile en un désert stérile.


Les archéologues bibliques (toranique & évangélique) une nouvelle fois à genoux devant pareille découverte...! Dans la plus Haute Antiquité d'Adam à Noé jusqu'à Mochè (sur eux la Paix !) les humains d'être gens longs, hauts et forts... Ce qui fait de nos ancêtres des géants contrairement aux croyances et thèses des archéologues, historiens, chercheurs et scientifiques du monde moderne. Ce qui rend à mal les croyances défendues par les gens défendeurs de l'Évolution !


Les gens de l'Évolution et vous !
Une claque monumentale pour les adeptes d'une idéologie athée : l'Évolution de Darwin ! Un pavé dans la marre !

Des scientifiques ont découvert un secret bouleversant sous les têtes de l’île de Pâques. Incroyable!

Qui pouvaient faire de pareilles statues ? Sinon des Fils d'Adam de forte corpulence, des géants. Secundo : Des gens entre Adam et Noé, ou des gens après Noé. Tercio : Ils furent détruits, car ils étaient gens du Sabéisme. Ils adoraient, à côté du Créateur et Seigneur, une multitude de divinités... Adoration incompatible avec l'adoration du vrai Dieu, Créateur et Seigneur de l'Univers, de la vraie Religion divine : la Soumission !


Liens  utiles sur le même sujet :
- http://hiddenincatours.com/tours/
- http://csep10.phys.utk.edu/astr161/lect/time/precession.html 
- https://www.youtube.com/watch?v=OBeValeWcig
- https://www.youtube.com/watch?v=YJ0NnwfsuMQ
- https://www.youtube.com/watch?v=vXKYa6nT7oA
- https://www.youtube.com/watch?v=8j9uHyDSH0s
-


Point de divinité, de dieu que Dieu !
« Vulnerant omnes, ultima necat. »
Nous ne le dirons jamais assez.
Explicit totus liber.

*Droits de reproduction et de diffusion réservés ; © Le Carrefour de l’Islam
  Usage strictement personnel. L'utilisateur ne peut traduire, exporter, publier tout document du site sans autorisation préalable. L’utilisateur du site reconnaît avoir pris
connaissance du droit d’usage, en accepter et en respecter
    les dispositions.
         Politique de confidentialité du site.


Retour au menu

Copyright © 2001 Le Carrefour de l'Islam. Tous droits réservés.
Cette page a été mise à jour le
01/09/15 . Date : 07/01/2015

annuaire